07 84 33 85 70

Victimes et Avenir au Sénat

Madame la Sénatrice CHAIN-LARCHE nous reçoit et posera la question suivante au ministre de l’éducation nationale :

 

Question écrite (10/04/2018)
Prévention routière chez les jeunes
 
Mme Anne Chain-Larché attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur les actions essentielles que mène la Maison de la Sécurité Routière (MSR-Var) structure administrative très active créée par l’Etat (la Préfecture) et le Département du Var qui sensibilise aux risques de la route les jeunes en âge de passer le permis de conduire. 
Les associations d’aide aux victimes d’accident corporel font un travail remarquable de conseil et de soutien auprès des victimes elles-mêmes et de leurs familles. Elles déplorent le manque de prévention auprès des jeunes et le manque de généralisation d’actions comme celles de cette structure varoise. 
Dans les établissements scolaires sont organisées des réunions de prévention contre la drogue. A l’instar de cette initiative, l’éducation à la sensibilisation aux risques de la route doit se faire très tôt auprès des jeunes, qui en sont les principales victimes 
Elle demande s’il ne serait pas envisageable d’organiser pour les classes 4ème (âge requis pour la conduite d’un scooter, d’une mobylette ou d’une voiture sans permis) et de terminales (année de l’âge du permis de conduire) dans chaque établissement, une heure de prévention routière avec la présence d’un jeune de leur âge victime de la route ? Nous sommes dans l’attente de la réponse de Monsieur le Ministre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *